Quoi de neuf

L’œuvre d’Oswald Durand

2020 marque aussi le 180e anniversaire de naissance du poète Alexis Oswald Durand. Né au Cap-Haïtien le 17 septembre 1840, Oswald-Durand est considéré comme le poète national; il est le parolier du chant national Quand nos Aïeux brisèrent leurs entraves qui fut l'hymne national haïtien de 1893 à 1904.

Oswald Durand est professeur puis directeur de lycée. Il épouse, en 1863. Virginie Sampeur, institutrice de renom et poétesse de talent. Les liens matrimoniaux rompus 8 ans plus tard, il se remariera avec Rose Thérèse Lescot. Il fut, tour à tour, fonctionnaire (secrétaire du Conseil des Ministres en 1868, délégué élu en 1885), réélu jusqu'à six fois, en 1888, président de la Chambre, journaliste (il fonda un journal, Les Bigailles). Il connaît la prison pour ses idées politiques en 1883, et c'est là qu’il aurait écrit son célèbre poème en créole, Choucoune qui fut mis en musique par Michel Mauléart Monton. Adaptée en anglais sous le titre Yellow Bird, cette chanson fut popularisée notamment par Harry Belafonte et elle fit littéralement e tour du monde.

Notre projet est de contribuer à faire renaître l'œuvre d'Oswald-Durand et de miser sur la promotion, le rayonnement national et international de son œuvre pour redécouvrir la ville du Cap-Haïtien, comme foyer de développement socio-culturel d'Haïti.

Nous vous invitons à découvrir la ville sur notre autre site villeducaphaitien.com

Lancement de la campagne de financement 2020

Après plusieurs semaines de préparation, nous avons lancé lundi 20 janvier 2020, notre première campagne de financement. Nous remercions chaleureusement tous nos membres qui se sont mobilisés pour préparer et traduire les documents de sollicitation. Chapeau bas à tous les membres qui se sont dévoués pour la réussite de l’opération. Nous vous donnerons régulièrement des nouvelles de la campagne

Projet de la Bibliothèque Oswald-Durand

Le Cap-Haïtien est une ville portuaire de la République d'Haïti. C’est la deuxième ville d’Haïti. Elle s’étend sur une superficie de 53,5 km2. Le Cap-Haïtien représente un patrimoine historique unique en Haïti et dans les Caraïbes. La ville et ses alentours disposent d’une riche culture, d’un littoral attrayant et varié et d’un ensemble impressionnant de sites naturels et archéologiques, d’édifices historiques, d’éléments du patrimoine maritime. L’héritage historique remonte à la période précolombienne et passe par la période révolutionnaire et postcoloniale. L’année 2020 marque le 350e anniversaire de la ville. Nous vous invitons à découvrir la ville sur notre site villeducaphaitien.com

Selon les données officielles du recensement 2015, l’arrondissement du Cap-Haïtien est peuplé de 274 504 habitants, nombre qui serait grandement sous-évalué. Plus de 44% de la population seraient âgés de moins de 18 ans. En dépit des efforts effectués, dans le département du Nord où seuls 50 % des enfants provenant de milieux défavorisés sont scolarisés ce qui indique que beaucoup est à faire pour permettre l’accès au savoir pour tous.

Convaincus de l’importance de l’accès au savoir dans le développement sain et durable et l’intégration sociale de la population, les Amis de la Bibliothèque Oswald-Durand se mobilisent pour créer une bibliothèque moderne, branchée, axée sur les jeunes afin d’en faire un formidable levier de richesse socio culturelle et intellectuelle.

La Bibliothèque Oswald-Durand sera multimédia, située dans un lieu central, facilement accessible, à proximité de la clientèle prioritaire : les enfants et les jeunes. Ce sera un lieu de détente, un espace d'autonomie où s'inventent des idées et des pratiques. L’objectif en ce lieu n’est pas limité à l'acquisition de la lecture; ce sera un centre de ressources et d'informations diverses et récentes, un lieu de rencontre, qui aidera à porter un regard intelligent sur le monde.

Nous y ciblerons prioritairement les enfants et les jeunes entre 4 à 20 ans et une attention spéciale sera accordée aux jeunes fréquentant des établissements ne disposant pas de bibliothèque. Un panel de jeunes Capois, réuni par nos soins pour discuter de leurs besoins, a confirmé que le Cap ne dispose pas d’une réelle bibliothèque publique. La plupart des bibliothèques font partie des établissements d’enseignement et sont dédiés au cursus scolaire. Leurs collections sont vétustes et ne font pas une place signifiante aux auteurs haïtiens modernes vivant tant en Haïti qu’à l’étranger. Le concept de la bibliothèque, lieu d'apprentissage ludique, est complétement absent dans la ville.

Visitez la page de nos grands donateurs.